Amara Messaoudi, dit l’Adjudant

3 09 2009

amaramessaoudi.jpgAmara Messaoudi, connu sous le nom de l’adjudant, et appartenant à la tribu des At-Amar-Waâli, est né à Takerboust le 12 décembre 1909.

Il est l’auteur des plans et le directeur de plusieurs travaux dont la construction de la mosquée actuelle en 1948, le pont d’Aghbalou, le cimetière des martyrs en 1963, le captage des eaux de fontaines (Tala-n-Dehman, Aman-Mellulen), la construction des fontaines publiques (Abasal-Gwezru, Tajmaât, Tama-At-Ajja, Tighilt-Inurar), la construction de l’ancien château d’eau, etc. Et d’après certains témoins de l’époque, Dda Amara pensait même ouvrir un marché public sur un terrain plat à Vilghughen, mais le projet n’a jamais vu le jour en raison de son départ prématuré de la mairie et du village. 

 

Comme il a été à l’origine de l’installation de la première huilerie à Takerboust (celle de Achour At-Moqran), ensuite celle de Hmimi At-Amar-Waâli.

Amara Messaoudi parle couramment plusieurs langues : le français, l’anglais, l’italien, l’arabe littéraire / populaire, et un peu de turc. À 59 ans, il a fait le tour d’Europe sur une Renault-4 et il a appris le serbo-croate. À 61 ans, il a commencé à apprendre le russe. Maire de Takerboust, il a fait construire la mairie qui existe encore, la route qui mène vers Tazmalt par At-Hamdun. Ensuite, il a exercé comme secrétaire à la mairie de Maillot (Imcheddalen) jusqu’au 1956.

En France, il a travaillé d’abord comme gérant dans un foyer pour Nord-Africains, ensuite comme secrétaire médical à la commune de Creil où il conduisait le camion-radio. Puis il s’est mis à s’occuper de la santé aux Industries de l’Oise, son dernier métier. En 1959, il s’envole pour Colbert (actuelle Aïn-Oulman) d’où il a appris la mort en France de son frère Ahcen. Invité à venir au village par son autre frère, Hmimi, Amara revient à Takerboust où il est devenu maire jusqu’au 1963, l’année où il repart pour la France, laissant la mairie au nouveau maire, Zoubir Bousta.

Amara Messaoudi est décédé le 10 juillet 1973, laissant derrière lui trois enfants : Vessaou, Voussad et Houria.

Amara Messaoudi était très respecté et très aimé par les habitants de Takerboust qui le connaissaient. Mais, paradoxalement, il est de nos jours oublié. Ses réalisations sont là pour témoigner de ses services et de son sacrifice pour Takerboust ; qu’attend les Takerboustois pour honorer sa mémoire, afficher de la gratitude à ses enfants, ne serait-ce que par l’appellation d’une rue ou d’un lieu public ou d’un établissement par son nom ?

 

780.jpg lxezna.jpg taknord.jpg

cimetiere.jpg mosquetakerboust.jpg

 


 

Voici ses états de services:

– Né le 12 décembre 1909 a takerboust (Algerie)
– Section spéciale de recrutement d’Alger, matricule 338.
– Engagé pour quatre ans le 20 juin 1928, au 2e r.t./ 2eme cie à Sétif.
– Caporal le 01 mars 1929.
– Sergent le 25 août 1929.
– Affecté au 3e rta a Fez, Maroc, en novembre 1929 (c m 3,3eme).
– Maroc campagne simple région de Fez, Maroc, de novembre 1929 à avril 1931, de mai 31 à mars 32.
– Rapatrié sur le 2e rta à Sétif en avril 1932.
– Rengagé pour quatre ans le 20 jun1932 à Sétif.
– Affecté au 3e rta à Bône en octobre 1932, 3e bataillon ,9 e compagnie.
– Nommé sergent-chef et affecté à la 10 e compagnie en mai 1934.
– Affecté au 23e rta à Morhange (Moselle) en juillet1934.
– Participe aux travaux de fortification effectués par ce régiment (ligne Maginot) en 35.
– En 1936 rengagé pour quatre ans le 20 juin 1936 à Morhange.
– Rapatrié sur le 3e rta, Bône en septembre 1936.
– A suivi un stage de perfectionnement à Oujda en avril mai juin 1937.
– Nommé adjudant et affecté au 15e rta à Perrigueux (Dordogne par décision ministérielle du 25 juin 1938.
– Arrive au 15 rta et affecté à la 3eme cie le 19 juillet 1938.
– Participe aux manoeuvres et travaux de fortifications exécutés par le 15e rta en 1938-1939, puis à toutes les opérations de guerre de ce régiment sans interruption depuis la déclaration de la guerre jusque au 20 juin 1940.
– Emprisonné le 21 juin 1940 a Mirecourt (Vosges), immatriculé sous le no 21 146 au Frostalag 195 dans les Landes à Laharie le 8 septembre 1943.
– Rejoint les f.f.i d’estampes (Seine et Oise) le 15 août 1944.
– Rejoint la 5e division américaine,(46TH,ARTILLERY-FIELD BATTALION le 20 août 44, participe à divers combats avec cette unité, notamment dans la région de Metz, jusqu’au 27 octobre 1944.
– Revenu au centre de rassemblement des militaires nord-africains de Versailles le 1er novembre 1944.
– Rapatrié par ce service et affecté au c.o.i de Blida le 1er janvier 1945 et envoyé en congé de fin de campagne.
– Rengagé par conduction tacite pour la durée de la guerre le 2 février 1945, affecté au g c i n° 9 de Zéralda, Alger, le 15 mai1945.
– Démobilisé par le c.g.i n° 9 de Zéralda le 31 juillet1945.

Par: D.Messaoudi

Infos fournies par V.Messaoudi


Actions

Informations



2 réponses à “Amara Messaoudi, dit l’Adjudant”

  1. 8 09 2009
    thaqarvuzth (12:07:30) :

    Pour l’approvisionnement du village en eau, au lieu de continuer l’œuvre de Dda Amara, qui consiste à capter l’eau des fontaines de nos montagnes qui est plus propre, les autorités locales d’aujourd’hui ont investi des centaines de millions de l’argent public dans des projets douteux pour enfin fournir au village une eau puante et boueuse venue directement de la rivière. Buvez, chers citoyens, buvez ! Que vos reins soient sains !

  2. 13 09 2009
    ELVIR OUMALOU (12:46:30) :

    MAIS NON ! c’est pas vrai ,notre eau est fraiche ,et tres saine!!
    c’est des mensonges je me delecte de l’eau en arrivant au village,mais j’ai des sensations bizarre c’est peut etre l’air ou je ne sais quoi.. j’ai des boutons purulents et j’arrive a pisser du sang ,c’est peut etre l’huile d’olive va savoir …. pour l’eau ya rien a dire sauf que mon lavabo est perce ..BOF C4EST PEUT ETRE DE LA QUALIT2 TAIWAN
    buvez cousin et que la farce soit avec vous si vous etes encore là…

Laisser un commentaire




Le journal d'une Diab'Less |
BOUNTY CAVALIER KING CHARLES |
mon univers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ledouble2
| LE CLUB DES PARESSEUSES
| Envie(s) de...